• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Le départ de Daphnée

Le départ de Daphnée - Sophie Burelle

Si j’avais été plus rapide, j’aurais pu arriver à temps pour voir Daphnée, et l’inviter à la soirée d’installation que Natacha organisait, mais elle était déjà partie quand je suis entré dans l’appartement de Jonathan. Je me souviens qu’il était presque six heures du soir, et que je ne voulais pas m’attarder. J’étais invité chez Arthur, qui fêtait ses trente ans. Je devais passer voir Jonathan pour récupérer un miroir, que je lui avais laissé en dépôt dans son garage pendant plusieurs mois. Je ne pouvais pas le mettre dans mon précédent logement, mais celui que j’occupe actuellement est plus grand. Dans mon entrée, je mis en place le miroir avant de sortir. Je suis revenu tard, dans la nuit, et j’ai constaté que le clou que j’avais mis, pour tenir la glace encadrée de bois flotté, commençait à ressortir. J’ai décroché le fragile objet, qui pouvait se briser en mille morceaux, si le clou ne le tenait plus.

Dès que j’ai pu, je l’ai fixé au mur avec une vis, en mettant une cheville qui la tenait. L’installation était meilleure, mais pas encore satisfaisante. Je constatais sa fragilité, mais ce fut Gilbert qui eut une idée géniale et qui la mit en pratique. Grâce à lui, ce fut fixé et c’était conçu pour durer. Natacha a été enchantée par ma nouvelle décoration, quand elle vint s’installer chez moi pour deux semaines. Elle avait eu un rendez-vous, dans la journée, avec un poseur clôture commerciale acier. Ma sœur venait d’acheter un très bel appartement, et elle avait quelques travaux à faire avant de pouvoir l’habiter. Je lui avais proposé de la loger, pendant ce temps d’attente. Elle avait accepté. Je n’étais pas ennuyé par sa présence, car elle est discrète et très autonome. Elle connaît mon logement parfaitement, ce qui l’empêcha d’avoir à me demander où trouver ce qu’elle aurait pu chercher.

Ce furent des jours très agréables, que nous avons passés, parfois, chacun de notre côté, parfois, tous les deux, à discuter ou à regarder la télévision. Comme elle n’avait pas encore rencontré certains de mes amis, j’avais organisé une soirée avec eux, pendant qu’elle séjournait chez moi. Elle avait été conquise par l’humour de Jean, émue par l’histoire de Marion, attendrie par les poèmes de Léon. Quant à Daphnée, elles s’étaient tant appréciées, mutuellement, qu’elles étaient devenues de grandes amies. C’est pour cette raison que je voulais la voir avant qu’elle parte du domicile de Jonathan.

À propos de l’auteur :

author

Je suis une passionnée de lettres. J'aime lire, et surtout, j'aime écrire. J'ai eu envie de créer ce blog pour vous faire part de mon quotidien. Pour vous parler un peu de ma vie, mais aussi, de la vie de ceux et celles que j'aime. De ces gens que j'ai le bonheur de côtoyer sur une base, quasi-quotidienne. J'espère que je saurai vous donner envie de me suivre. Bonne lecture !